Facebook Twitter Google +1     Admin

ISLAM ATAQUE A TUNEZ: DOS TERRORISTAS LIQUIDADOS..

EN DIRECT. Tunisie - Attaque près du Parlement : les deux terroristes ont été tués

Le Point - Publié le 18/03/2015 à 13:45 - Modifié le 18/03/2015 à 15:19

VIDÉOS. Deux terroristes armés de kalachnikovs ont attaqué le musée national du Bardo, qui jouxte le Parlement, et pris en otage des touristes.

Une attaque terroriste s'est déroulé mercredi au musée du Bardo qui jouxte le Parlement.Une attaque terroriste s'est déroulé mercredi au musée du Bardo qui jouxte le Parlement. © Yassine Gaidi / ANADOLU AGENCY

398
243
9
De NOTRE CORRESPONDANT À TUNIS BENOÎT DELMAS ET LES ÉQUIPES DU POINT.FR À PARIS

 

15 h 11. Les deux terroristes ont été tués, annoncent les autorités tunisiennes.

 
 

 

 

 

 

 

15 h 10. François Hollande a exprimé la "solidarité de la France" avec la Tunisie lors d'une brève conversation téléphonique avec son homologue tunisien Béji Caïd Essebsi.

"Le président a parlé à l'instant au président tunisien pour lui témoigner de la solidarité de la France avec lui-même et le peuple tunisien dans ce moment très grave", a-t-on appris.

15 h 9. Aucune mesure de sécurité supplémentaire n'a été demandée par l'ambassade de France à Tunis, avenue Bourguiba. Le bâtiment est lourdement surveillé et sécurisé depuis 2012, suite à l'attaque de l'ambassade des États-Unis le 14 septembre 2012. Puis aux événements de Charlie Hebdo (les manifestations de juin 2013 suite aux

caricatures).

15 h 5. La télévision nationale tunisienne montre des otages s'échapper en direct du musée du Bardo, les journalistes sur place expliquent que l'assaut est lancé par les forces de l'ordre. Selon un policier, 150 hommes mènent l'assaut.

15 h 4. Des précisions sur le déroulement de l'attaque : un homme aurait commencé à tirer sur un bus de touristes face au musée du Bardo. Les touristes paniqués se sont réfugiés dans le musée et ont été poursuivis par un ou plusieurs assaillants.

15 h 2. Les dernières images de l'attaque :

 


 

15 h 1. Cette prise d'otages intervient dans un contexte socialement explosif en Tunisie. Le premier ministre Habib Essid, nommé le 5 janvier 2015, a dressé lundi soir lors d'une allocution télévisuelle sur la chaîne Watanya 1 un portrait très sombre de l'économie nationale et a évoqué avec insistance la lutte contre le terrorisme. 

15 heures. L'ambassade de France ne confirme pas la mort d'un touriste français. 
 

14 h 49. Manuel Valls exprime son soutien : "Nous sommes aux côtés du gouvernement tunisien", déclare-t-il. "Il y a une prise d'otages, sans aucun doute des touristes touchés, tués", a indiqué le Premier ministre lors d'une conférence de presse à Bruxelles, ajoutant que cette "attaque terroriste (...) illustre cruellement les menaces auxquelles nous sommes tous confrontés en Europe, en Méditerranée, dans le monde".

14 h 48. Selon plusieurs témoignages, il y aurait principalement des Italiens parmi les victimes.

14 h 39. C'est la première fois que des civils sont directement visés par un groupe armé. Les terroristes visaient jusqu'à présent les forces de l'ordre.

 

 

 

14 h 34. Découvrez les premières images amateur de l'attaque :

 


 

14 h 32. Depuis 2011, 57 membres des forces de l'ordres ont été tués dans des affrontements avec les groupes armés. 171 ont été blessés.

14 h 27. Les morts et les blessés sont actuellement transférés vers les hôpitaux les plus proches dont celui de Charles Nicolle.

14 h 25. Regardez le témoignage de cette touriste franco-tunisienne :

 


 

14 h 24. Géraldine, une touriste française sur place, a témoigné sur iTélé. Proche de lieux où se déroulent des fusillades, ses paroles sont confuses : "il n'y a plus de tirs à l'extérieur mais on entend beaucoup de cris, ça tire, ça tire", rapporte-t-elle . "Tout à l'heure, ça a tiré dans le musée et on est tous retranchés dans le musée et là ça tire à l'extérieur". "Je ne peux rien voir car on s'est tous mis au sol", a-t-elle ajouté. "On est assis près d'une sorte de balcon avec des vitres mais on n'ose pas passer la tête à travers les vitres. Apparemment, il y avait la police. C'était très impressionnant".

 


 

14 h 21. Le Musée du Bardo a été entièrement rénové. Sa surface est de 23 000 mètres carrés, ce qui rend très difficile toute action des forces anti-terroristes. Le Bardo n'est pas dans le centre de Tunis mais à plusieurs kilomètres de l'avenue Bourguiba et de la place de l'Horloge, véritable coeur de la capitale.

14 h 17. Selon la presse locale, il pourrait y avoir des Français parmi les morts. Une information qui n'a pas été confirmée.

14 h 12. Le terrorisme frappe régulièrement la Tunisie depuis 2012. Le 18 février dernier, quatre membres de la garde nationale étaient abattus dans le gouvernorat de Kasserine par un groupe armé. Un acte revendiqué par la Phalange Okba Ibn Nafaâ, liée à Al-Qaida." C'est la première fois que Tunis est frappé en un lieu de pouvoir (l'Assemblée) et de culture (le musée du Bardo).

14 h 11. Selon le porte-parole du gouvernement, une centaine de touristes se trouvaient dans le musée lorsque l'attaque s'est produite et "la majorité des touristes ont été évacués". Il n'a pas confirmé s'il s'agissait d'une prise d'otages. Mais "il y a des informations selon lesquelles il y a encore des touristes" à l'intérieur, a-t-il ajouté. "Les unités anti-terroristes sont entrées dans le musée", a-t-il affirmé, en précisant que le quartier était bouclé. Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, va s'adresser aux Tunisiens. Le Premier ministre Habib Essid s'est de son côté réuni avec les ministres de l'Intérieur et de la Défense. 

14 h 9. Selon des témoins présents sur place, le quartier a été rapidement bouclé par les forces de l'ordre, tandis que des ambulances affluent vers le lieu de la fusillade.

14 h 6. Sur Twitter arrivent des photos des touristes pris en otage à l'intérieur du musée :

 

 

 

14 h 4. "Cette action terroriste intervient alors que la saison touristique démarrait. Une grosse centaine de touristes visitait ce matin le musée du Bardo. Ce qui est l'un des premiers secteurs d'activité du pays est directement visé. Au mois de janvier, après l'annonce de la décapitation d'Hervé Gourdel en Algérie, le secteur avait chuté de
21%."

14 heures. Au palais du Bardo, siège de l'Assemblée des représentants du peuple, les 217 députés examinaient aujourd'hui la loi anti-terroriste en présence du ministre de la justice. 

13 h 56. Une députée présente à l'Assemblée témoigne :

 

 

 

13 h 52. Les hommes déguisés en militaire ont voulu frapper l'Assemblée des représentants du peuple ce mercredi en fin de mâtinée. Une tentative d'infiltration bloquée par la sécurité de l'ARP. Le musée voisin, le Bardo (l'équivalent du Louvre) a alors été infiltré par le groupe armé. Un policier sur place confirme la mort de six touristes. Les preneurs d'otages sont toujours à l'intérieur, répartis dans plusieurs salles. La police se refuse à donner le nombre précis de terroristes afin de ne pas gêner l'intervention à venir. Cet attaque intervient à deux jours de l'anniversaire de l'indépendance du pays. Une date symbolique qui rappelle l'assassinat du député Mohamed Brahmi le 25 juillet 2013, date de la naissance de la République.

18/03/2015 07:34 zpeconomiainsostenible Enlace permanente. sin tema

Comentarios » Ir a formulario

No hay comentarios

Añadir un comentario



No será mostrado.





Blog creado con Blogia. Esta web utiliza cookies para adaptarse a tus preferencias y analítica web.
Blogia apoya a la Fundación Josep Carreras.

Contrato Coloriuris